Combat contre la fausse connaissance

Le livre IV du Contre les hérésies d’Irénée de Lyon est paru dans la collection La Manne des Pères, aux Éditions Saint-Léger, avec pour sous-titre la fameuse formule irénéenne : «La gloire de Dieu, c’est l’homme vivant».

La traduction française, parue en 1965 dans le volume 100 (et non 500 comme le laisse croire la page de titre!) et dirigée par le P. Adelin Rousseau, est ici mise en français fondamental, pour certains passages, par une moniale de l’abbaye de Jouarrre et, pour d’autres, par Lydie Rivière, xavière.

Après la carte de l’empire romain (p. 9) et des repères historiques (p. 13-14), l’introduction de Marie-Laure Chaieb (p. 15-24) présente les défis du christianisme au 2e siècle et le traité Adversus Haereses, avec un éclairage sur les gnostiques et sur Irénée lui-même et une mise en valeur des grands thèmes du livre IV.

Le texte, p. 25-122, est disposé dans une mise en pages aérée, avec des sous-titres et quelques notes essentielles.

Dans les « jalons » (p. 123-145), Marie-Laure Chaieb n’a pas peur d’aborder les grandes questions : Qui est Dieu ? Qui est l’homme ? Qui est le Christ ? Qu’est-ce que le péché ? Qu’est-ce que le salut ? Peut-on connaître Dieu ? Peut-on le voir ? Elle conclut par des réflexions sur « le disciple spirituel et l’eucharistie dans le livre IV ».

Une bibliographie (p. 147) complète l’ensemble pour une lecture plus aisée de ce livre particulièrement important dans l’architecture du traité.

2019, 160 pages, ISBN: 9782364523265

http://saintlegerproductions.fr/Livres/Combat-contre-la-fausse-connaissance/Combat-contre-la-fausse-connaissance.html


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.